Home
Le mot du président
Le bureau
Statut du courtier
Decret
Memento d'examen
Galeries photos

 

 

  

 

 

 

Fédération des courtiers en vins et spiritueux

Le mot du président

 

      

 

Un courtier, pour exercer sa profession, se doit de réunir des qualités indispensables

- il doit être honorablement connu,

- il doit être compétent, commercialement et techniquement,

- il doit être sérieux et appliqué, orgnanisé de telle sorte que les services qu'il est appelé à rendre soient rapidement et ponctuellement exécutés dans l'intérêt bien compris des deux parties qu'il se doit de réunir par contrat.

 

En cas de litige, son rôle d'arbitre reste essentiel, c'est un indispensable médiateur.

 

Il faut savoir que son statut très rigide lui interdit de faire acte de commerce et qu'il ne peut avoir aucun intérêt personnel dans une transaction.

Après les désordres nés de la période troublée des années 1940, la profession réorganisée demanda au législateur de promulguer une loi obligeant, d'une part, les courtiers à exercer dans le cadre strict de ce qu'avait été, des siècles durant, la trame de leurs obligations, et le protégeant d'autre part, de toute concurrence déloyale.

(loi de décembre 1949 - décret du 27 mars 1951).

 

Souhaitant s'ouvrir aux jeunes, la Fédération Française des courtiers en vins et spiritueux a édité un recueil où sont traitées les matières nécessaires et indispensables pour pratiquer efficacement cette profession. Cet ouvrage, contenant le savoir exigible, a été réalisé par tous les Syndicats de France, et sera remis gracieusement aux Chambres de commerce et d'industrie de chaque vignoble.

 

Il faut savoir enfin qu'il y a trois catégories de courtiers :

 

- Les courtiers dits "courtiers de campagne" (les plus nombreux) qui sont chargés d'effectuer, en relation avec la production, les achats pour le compte du négoce de gros ;

- les courtiers assermentés, dont le rôle jusqu'en 1866 était assuré par les courtiers royaux puis impériaux, profession régie par décret du 29 avril 1964 et la loi du 8 juillet 1983, qui bénéficient de quatre privilèges légaux :

* constatation des cours de marchandises,

* estimation des marchandises,

* exclusivité des ventes volontaires aux enchères publiques,

* expertises.

 

En général, beaucoup de courtiers dits "de campagne", peuvent être assermentés : ils doivent pour cela pouvoir justifier d'une activité professionnelle d'au moins cinq années et passer un examen probatoire de leurs capacités.

 

- les courtiers gourmets de Paris devenus agents des grande marque s et Groupements professionnels d'experts près du Tribunal de commerce de la Seine.

 

L'activité commune à ces trois types de courtiers est la négociation afin d'accorder acheteur et vendeur aux conditions les plus acceptables et de rédiger le contrat, fruit de ces accords.

A l'heure actuelle, on peut estimer que l'ensemble de la profession contrôle environ 80% de la production nationale des AOC, un peu moins pour les Vins de Table.

 

Il est notable que les bureaux de courtage de Bordeaux contrôlent 100% des achats primeurs des grands crus classés.

Outre cette activité de transaction production négoce, les courtiers assurent la plupart du temps les ventes sur place (négoce à négoce).

Les courtiers en vins de France sont organisés en syndicats régionaux groupant des professionnels spécialisés au coeur du terroir.

Ceux-ci constituent des experts irremplaçables par leur connaissance approfondie des terroirs, des hommes, des familles, des traditions locales. Ils sont aussi toujours consultés par l'INAO ou les Chambre de commerce et d'industrie quand il s'agit d'établir une hiérarchie officielle des grands curs (exemple : classement des grands crus de Bordeaux en 1855).

En France, le nombre des courtiers exerçant et inscrits au registre du commerce avoisine 600. En outre, les bureaux de courtage emploient généralement des collaborateurs qualifiés, salariés, dans leurs entreprises, qui ne soient pas inclus dans cette estimation.

 

Profession très ancienne, ayant su conserver une grande tradition d'honneur et de probité, le courtier en vins et spiritueux constitue un maillon indispensable de la chaîne de distribution de nos grands vins.

 

 

   

 

  

 

 


 

 

 

Cliquez sur la carte

pour l'accueil

 


 

ANNUAIRE PAR REGION

 

 


NEWS               NEWS            NEWS

Prochain Congrès : BORDEAUX LE 19 JUIN 2017

NEWS               NEWS            NEWS


VIDEOS


Contact webmaster