Home
Le mot du président
Le bureau
Statut du courtier
Decret
Memento d'examen
Galeries photos

 

 

  

 

 

 

Fédération des courtiers en vins et spiritueux

Statut du courtier

 

Introduction Conditions d'admission Droits et obligations Obligations Conclusion

 

Conclusion

A l’issue d’une étude certes parcellaire et parfois austère, il convient de s’interroger sur l’avenir de la profession de courtier en vin.
La pérennité de l’Institution à travers les âges démontre la nécessité de leur intervention dans le monde des affaires en général, dans le milieu vitivinicole en particulier.
Ainsi le courtier Champenois ne voit-il pas son rôle accru dans le conflit latent opposant les grandes Maisons aux manipulateurs avides d’une certaine autonomie ?
Le courtier du Midi, autre exemple, n’est-il pas le seul garant du coupage des vins ?
D’une façon générale, vous préserverez votre avenir en privilégiant votre rôle de conseil, qui connaît son produit non pas de manière ponctuelle (à l’époque des primeurs), mais pratiquement de la floraison jusqu’au moment o le vin est bu... et «pissé».
Ni courtisans, ni... «entremetteurs», mais serviteurs des producteurs autant que des acheteurs, conseillers éclairés, vous êtes plus et mieux que des intermédiaires : vous seuls savez et pouvez donner aux transactions l’élasticité, la convenance et la morale nécessaires.

 

Introduction Conditions d'admission Droits et obligations Obligations Conclusion

 

Cliquez sur la carte

pour l'accueil

 


 

ANNUAIRE PAR REGION

 

 


NEWS               NEWS            NEWS

Prochain Congrès : BORDEAUX LE 19 JUIN 2017

NEWS               NEWS            NEWS


VIDEOS


Contact webmaster